Thérapeute/Accompagnant et Animal Totem – Pourquoi vous relier à votre animal totem en tant que thérapeute (ou autre désignation) ?

Bien plus qu’un simple outil ou technique à rajouter sur son C.V. le chamanisme peut tout à fait s’intégrer dans vos pratiques personnelles ou de thérapeute, dans votre quotidien, sans le revendiquer ou le crier sur tous les toits. Après tout, le chamanisme reste une pratique spirituelle, un système de croyance, et cela fait partie de votre intimité, vous n’êtes pas obligé.e de tout expliquer ou de vous justifier.

Dans cet article je vais justement vous montrer comment intégrer le chamanisme, sans forcément se revendiquer « chaman » ou « praticien en chamanisme ». Il s’agit ici d’intégrer une pratique chamanique de base dans votre métier de thérapeute, d’accompagnant, de coach…mais également n’importe quel métier au final.

Une base non-négociable en chamanisme

L’animal totem est pour moi la base du travail en chamanisme, en tout cas c’est ce que l’on m’a transmis comme enseignement, et c’est une vision avec laquelle je suis en accord.
En effet, cet allié chamanique, est à la fois un formidable moyen d’apprendre à mieux se connaitre, mais également une façon de développer votre intuition, et d’amorcer un processus d’évolution et de guérison énergétique. Cela va bien au-delà que de dire « mon animal totem c’est…. » pour épater la galerie.
Ainsi, avant même d’aller plus loin dans le chamanisme ou de lire des tas de livres théoriques, je vous recommande toujours de rencontrer votre animal totem et de développer les liens qui vous unissent à lui, même si vous vous y connaissez déjà en chamanisme.
Pour le thérapeute/accompagnant expérimenté c’est la même chose : travailler avec son animal totem, se laisser enseigner par lui, c’est reprendre le travail à 0, pour intégrer une nouvelle vision de soi-même, de la vie, de la guérison etc…

Intégrer l’animal totem dans votre quotidien de thérapeute

Honorer

Pour moi, la rencontre avec votre animal totem n’est qu’une étape, une toute petite étape d’ailleurs. Le véritable challenge c’est d’apprendre à intégrer l’animal totem dans votre quotidien, et à « utiliser » cette énergie pour vous transformer, pour évoluer et pour dépasser des blocages, car c’est bien le rôle de base de cet animal, qui représente votre pouvoir personnel. D’ailleurs chez les amérindiens, le soin de base que fait un chaman, a un membre de la tribu, qui est malade : c’est de lui insuffler son animal totem, pour qu’il regagne de la force et se ré-approprie son pouvoir personnel.
Mais comment impliquer votre animal totem dans votre quotidien de thérapeute-accompagnant ?
Bien entendu, l’idée n’est pas de dire à tous vos client.es ou sur votre site internet que vous pratiquez le chamanisme. Non, vous avez vos outils, le chamanisme vient seulement vous soutenir vous, pour renforcer votre expertise et l’efficacité de vos outils.

Tout d’abord, que vous soyez thérapeute ou non, il est important d’honorer votre animal totem, comme vous honoriez une part de vous. Pour cela rien de plus simple : il suffit de vous procurer une photo, ou une pierre ou une statuette qui pour vous représente cet animal. Vous pouvez alors la poser sur un autel, votre table de nuit, la garder sur vous ou l’avoir dans votre cabinet (voir tout ça à la fois). C’est une manière d’avoir un ancrage, un lien physique.

Impliquer votre Corps et votre Esprit

Ensuite, je vous conseille de visualiser souvent, votre animal totem, de manière à développer votre imagination créative et votre ouverture d’esprit. Imaginez qu’il marche à vos côtés, imagez qu’il se tient derrière-vous, imaginez que vous pouvez vous adosser contre lui, imaginez qu’il vous insuffle sa force, son élan de vie. Enfin vous pouvez imaginer être lui, marcher comme lui, courir comme lui, voler comme lui etc…
En plus de la visualisation il est important de le ressentir physiquement. Quand vous êtes seul.es vous pouvez mettre de la musique pour essayer de bouger, de danser, de respirer, de crier comme si vous étiez votre animal totem. Cela vous apportera vitalité, force et instinct ! C’est une des manières de ne faire plus qu’un.e avec cette énergie animale.

Faire appel à votre Animal Totem

Enfin…tout simplement, comme vous feriez avec un ange gardien ou un guide : faites appel à lui ! Par la prière, la pensée, la visualisation etc. Posez vos intentions. Demandez-lui du soutien, des explications, des conseils… Si vous pratiquez le voyage chamanique : allez lui rendre visite comme si vous alliez voir votre thérapeute. Il sera source d’inspiration, d’intuition ou de guérisons énergétiques.

Ce qu’apporte l’animal totem au positionnement de thérapeute

A présent que vous avez développé un lien fort, et que vous avez trouvez vos pratiques de reliance avec votre animal totem, nous allons pouvoir aborder ce qu’il va changer pour vous en tant que thérapeute, accompagnant.e. Car oui, c’est une véritable force et je pense que c’est aussi un véritable plus d’intégrer votre animal totem dans ce que vous faites (sans être obligé de le dire à tout le monde, je le répète… Quand je travaille je ne m’amuse pas à dire à tout va que mon animal totem se balade à mes côtés et m’inspire des conseils 😉 )

La Sécurité

L’animal totem est une vraie source de sécurité. En effet, rien que de l’imaginer être à côté de vous, ou derrière vous, peut apporter beaucoup de sécurité intérieure si vous êtes destabilisé.es face à un.e client.e particulier.ère ou un situation qui vous met en difficulté. Infuser cette sécurité de l’animal totem en vous, peut également apporter une atmosphère sécurisante pour la personne que vous accompagnez. Personnellement je constate une réelle différence chez l’autre quand j’active mon animal totem pour moi (oui car il s’agit toujours de nous en priorité).

La Protection

Lors de certaines séances,  il est également possible que vous vous preniez en pleine face une émotion, un schéma ou une réaction de votre client.e, cela peut-être déstabilisant. Après tout c’est normal, vous êtes humain, vous avez vos émotions, votre sensibilité, votre empathie. Et bien, l’animal totem peut remplir sa fonction de protecteur-gardien. Il m’est arrivé que ce dernier se mette devant moi (au niveau énergétique) pour que je ne puisse pas être atteint par le schéma de la cliente en question. Ainsi, vous pouvez demander, pour les soins énergétiques, à ce que votre animal totem soit garant de votre intégrité et structure énergétique.

Retrouver de l’instinct

Impliquer votre animal totem dans votre positionnement de thérapeute, c’est également développer votre instinct. Les connaissances théoriques sont indispensables, au même titre que les techniques dont vous avez l’expertise. Mais ce qui fait la différence entre un technicien et un génie, c’est l’inspiration et l’instinct. C’est la même chose pour les thérapeutes…vous avez des connaissances solides, mais ce qui fera la différence avec un robot, c’est votre instinct, votre capacité à avoir par moment une autre approche, prendre le contre-pied, innover etc… Vous pouvez avec votre animal totem développer une autre vision, plus instinctive par rapport aux connaissances que vous avez. Par exemple un.e naturopathe aura spontanément des plantes qui lui viennent à l’esprit, et puis, avec ses connaissances scientifiques il/elle pourra vérifier si c’est ok. Un.e sophrologue se verra inspirer une nouvelle visualisation ou une nouvelle façon de respirer… etc.

Découvrir vos spécificités de thérapeute

Enfin, travailler avec votre animal totem c’est découvrir votre « médecine » (dans le sens chamanique du terme), découvrir votre façon de faire, au-delà de la technique. C’est-à-dire, qu’en (re) connectant votre animal totem, vous allez connecter les énergies, les élans de vie que vous incarnez et que vous pouvez manifester dans vos accompagnements. Comme si vous aviez une nouvelle couleur qui venait teinter vos « soins », et donc qui vous distingue des autres. C’est ce que j’enseigne et transmet dans mon stage de chamanisme de niveau avancé pour thérapeutes et accompagnants

Oui…pour moi l’animal totem est un véritable allié pour manifester votre puissance mais également pour mettre en place votre individualité et assumer vos spécificités. Après tout, le but du chamanisme n’est-il pas de nous remettre en lien avec notre âme, notre essence, et donc de marcher notre propre chemin ?

ut mattis ut Donec fringilla dolor nunc Curabitur